LETTRE OUVERTE ENCORE SANS RÉPONSE !

Publié le par STOP les bruits

Pour info :
Notre lettre a été reçue le 13 juin 2008 par la RATP (avis de réception).
SEPT jours ouvrables se sont écoulées et nous n'avons pas reçu de réponse.





Blanche et Olaf MÜHLMANN

12, rue Basly

92600 Asnières-sur-Seine

http://bruits.over-blog.org/


RATP Service clientèle ligne 13

à l’attention de Monsieur Jean-Pierre MATEOS

90, rue Guy Môquet

92240 Malakoff


Copie à Monsieur Pierre MONGIN

Président directeur général de la RATP

54, quai de la Rapée

75012 Paris


Copie à Monsieur Sébastien PIETRASANTA

Maire d’Asnières-sur-Seine

Hôtel de ville

92600 Asnières-sur-Seine




LETTRE RECOMMANDÉE AVEC A.R.


Objet: vibrations et nuisances sonores 


Asnières-sur-Seine, 10 juin 2008



Monsieur,


Depuis samedi dernier matin 7 juin, nous ressentons des vibrations ainsi que des nuisances sonores au sein de notre habitation (12, rue Basly) lié au passage des rames de métro. Depuis l’achat de notre maison en 1997, nous n’avons eu aucune nuisance due au métro. Nous nous situons au niveau de l’ancienne voie de garage, avant la nouvelle prolongation. 


Ce matin, très inquiets, nous nous sommes renseignés auprès de vos agents sur place (station Gabriel Péri) et avons appris que la voie de garage était empruntée, avant la prolongation, à la vitesse 

maximum de 20 Km/h, aujourd’hui à 55 km/h au départ, puis 70 km/h. De plus, nous avons 

appris que les voies du prolongement du métro sont posées sur béton, alors qu’au départ de la station, 

elles sont posées sur balustres (ancienne voie de garage). Nous supposons que si la pose n’est pas identique partie prolongation, c’est que les normes ont évoluées pour réduire les nuisances sonores 

et nous nous étonnons que les travaux n’ont pas commencé dès la station Gabriel Péri.


Les vibrations contribueront au vieillissement de notre habitation et que le bruit, quant à lui modifiera notre qualité de vie (sommeil, stress, angoisse, etc).


En conséquence, nous vous laissons le soin dans les plus brefs délais, de procéder à un audit 

acoustique chez l’ensemble des riverains afin que vous ayez une vision globale de la situation qui 

affecte notre quartier.


Nous ne vous ferons pas l’offense de vous rappeler la Directive n° 2002/49/CE du 25 juin 2002 relative à l’évaluation et à la gestion du bruit dans l’environnement.


En espérant une action rapide afin d’éviter un conflit inéluctable avec les riverains concernés, nous vous prions, d’agréer, Monsieur, nos respectueuses salutations.

Publié dans lettres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article